My Items

I'm a title. ​Click here to edit me.

Guadeloupe: Basse-Terre et Grande-Terre

Bienvenue sur l'île de la Guadeloupe située dans les Caraïbes, plus précisément les Antilles françaises. Ce territoire outre-mer français est divisé en deux parties principales, soit la Grande-Terre et la Basse-Terre. Celles-ci m'ont semblé bien différentes, d'un côté plus touristique, et de l'autre plus sauvage, montagneuse et volcanique. Nous sommes aussi allés sur l'île des Saintes qui se trouve à quelques km en bateau de la Basse-Terre, je vais écrire un article uniquement sur celle-ci. Plusieurs petites îles peuvent être visités en Guadeloupe. Voici le vidéo que j'ai réalisé lors de notre voyage: Nous avons beaucoup aimé cette île due au fait qu'elle a des paysages très variés, que les habitants sont très chaleureux (les Québécois sont adorés), qu'elle comprend des plages paradisiaques et que leur langue est le français et nous avons pu découvrir davantage la culture créole. En Guadeloupe, profitez-en pour relaxer puisque le rythme de vie est plus lent. Avant de poursuivre, je veux vous conseiller fortement d'utiliser de la crème solaire naturelle ou biologique, lorsque vous allez vous baigner. C'est important pour la préservation de l'écosystème marin. Pour ce qui est des logements, à notre grande surprise les AirBnb n'étaient pas aussi dispendieux qu'on aurait pu le croire (maximum 40$ par nuit pour deux). Cela, en étant directement chez l'habitant. Il y a plusieurs options de logement en Guadeloupe: louer une maison, une chambre chez l'habitant, réserver une chambre d'hôtel, un bungalow ou un site de camping. Comme vous pourrez le voir sur l'itinéraire précédent, les distances sont très courtes en Guadeloupe, il n'est donc pas nécessaire de prévoir trop de logements. Un en Basse Terre et un en Grande Terre peuvent être suffisants. Pour ce qui est du transport sur l'île, puisque nous étions seulement 10 jours sur l'île, nous voulions faire le maximum de choses possibles, c'est pour cela que nous avons loué une voiture à l'aéroport (nous l'avons réservée avant de partir). Toutefois, l'essence est plus chère qu'en métropole (France). Si vous avez plus de temps devant vous, il est aussi possible de prendre les bus et les bus interurbains. Pour plus d'information, allez consulter le Routard. Pour ce qui est du coût de la vie, selon Wlaps, "le coût de la vie en Guadeloupe est plus élevé par rapport à la métropole, +12,5% en moyenne." Il faut donc prévoir un budget plus large que si l'on partait dans un pays d'Amérique du Sud, puisque la plupart des produits sont importés de France. Pour ce qui est de quand aller en Guadeloupe, nous y sommes allés en début janvier. Nous avons apprécié cette période puisqu'il n'y avait pas trop de touristes et que la température a été très bonne, pas trop chaud, pas trop froid. Il pleuvait environ une fois par jour, mais cela ne durait que quelques minutes, et c'était presque toujours pendant la nuit. De plus, Tropicalement Vôtre dit que la période la plus favorable pour y aller est entre janvier et mars. Voici l'itinéraire de nos 10 jours en Guadeloupe: 1. Basse-Terre Trois-Rivières et les alentours Volcan de la Grande Soufrière Sainte-Rose et Deshaies 2. Grande-Terre Port-Louis et Anse Bertrand Saint-François et Sainte-Anne Pointe-à-Pitre et Gosier 1. Basse-Terre Comme nous l'avons mentionné précédemment, la Basse-Terre est sauvage, montagneuse et volcanique. C'est l'endroit idéal pour des randonneurs. Puisqu'on est en montagnes, il faut s'attendre à ce que les routes tournent, descendent et montent beaucoup. C'est difficile pour des filles qui conduisent rarement manuellement. Trois-Rivières et les alentours Nous ne sommes pas restés très longtemps à Trois-Rivières. Notre principal but en y allant était de rejoindre l'île des Saintes qui se retrouve à 10 km de celle-ci et que je vais mentionner dans un autre l'article. Maintenant, pourquoi s'appeler Trois-Rivières? Puisqu'il y a trois rivières qui la traversent: la rivière de Grande Anse, la rivière du Petit Carbet et la rivière du trou du Chien. Il y a plusieurs activités à faire telles que le parc archéologique des roches gravées, la maison de la banane, la plage de Grande Anse et la plage de Bananier au sable noir (adoré par les surfeurs), les écuries de la coulisse pour une balade à dos de cheval, le musée de la graine et le cachot d’esclaves de l’Habitation Belmont. Pour avoir plus d'informations sur ces activités, allez visiter le site internet de Bouger et Voyager. De plus, à seulement 10 km de Trois-Rivières vous pourrez aller visiter la ville de Vieux Fort, petit village de pêcheur qui abrite un majestueux Phare. Aussi, c'est une bonne occasion pour aller faire du snorkeling. Volcan de la Grande Soufrière Trois conseils avant de partir pour l'ascension du Volcan: 1) équipez-vous de chaussures de marche et d'un K-way, 2) assurez-vous d'y aller dans de bonnes conditions météorologiques, 3) apportez suffisamment d'eau. De notre côté, nous n'étions pas équipés pour nous rendre au point culminant de celui-ci, à 1467 mètres d’altitude. En revanche, en voiture nous avons pu nous rendre jusqu'aux Bains Jaunes qui sont des sources d’eau chaude sulfureuse, émanant du volcan la Soufrière. Pour plus d'informations sur son ascension, sur les éruptions, sur comment s'y rendre et sur le volcan consultez le site de La Soufrière. Sainte-Rose et Deshaies En longeant la mer du côté de la Basse-Terre et en admirant les paysages en effectuant plusieurs arrêts nous nous sommes rendus à Sainte-Rose. À partir de celle-ci, vous pouvez vous baigner, faire du snorkeling et profiter de la plage de Grande Anse à Deshaies qui a un sable blond, l'eau turquoise et des cocotiers. C'est ma plage préférée en Guadeloupe. Ensuite, plusieurs activités de snorkeling et de visite des mangroves sont offertes à Sainte-Rose. Pour notre part, nous sommes allés à la plage de la Ramée pour faire une excursion comprenant ces deux activités. Lors de celle-ci, vous irez près d'une barrière de corail, vous pourrez observer une multitude de petits poissons et une raie près des mangroves et plusieurs bernard-l'ermite. Cette visite guidée en petit bateau permet d'en apprendre davantage sur l'utilité des mangroves et des barrières de corail en cas de séisme. 2. Grande-Terre La Grande-Terre est l'idéal pour les amateurs de plages, de discothèques, et tout ce qui est un peu plus "touristique". Il s'agit d'un bon endroit pour relaxer en prenant du soleil, pour faire la fête et pour faire quelques excursions. Port-Louis et Anse Bertrand Nous sommes allés à la plage de L'Anse du Souffleur, probablement là où l'eau est la plus vive/flash. Tous les sports nautiques sont praticables sur cette plage, il y a des stand sur place où vous pouvez louer du matériel. C'est aussi à cet endroit que vous pouvez gouté aux spécialités guadeloupéennes, dans notre cas c'était les bokits et les acras. C'était délicieux ! Il y en a presque dans tous les lolos (petits restaurants sur la plage). À 14km de Port-Louis, nous sommes allés à Anse-Bertrand afin d'aller à un magnifique point de vue panoramique que nous offre la Point de la Grande Vigie. À la frontière entre l'océan Atlantique et la mer Caraïbes, lorsque le temps est dégagé, il est possible d'observer les îles de la Désirade, de Montserrat et d'Antigua. En vous dirigeant vers Le Moule, vous pouvez accéder à Porte d'Enfer où vous pouvez vous baigner dans le Lagon de la Porte d’Enfer. Attention! Les vagues peuvent être fortes à certains endroits. Saint-François et Sainte-Anne Tout d'abord, lors de notre passage en Grande Terre, nous avons logé dans la ville de Le Moule puisque c'était moins cher, mais tout aussi pratique, sauf pour sortir en discothèques. Les deux endroits, soit Saint-Anne et Saint-François, sont de très belles villes colorées, animées et touristiques. À Saint-François, allez faire du shopping au Village Artisanal, allez boire un bon verre à la Rhumerie du Pirate et visitez le Musée des beaux-arts (oui, on dirait bien qu'il y en a partout en "France"). Cette commune a aussi de jolies plages, telles que la plage des Raisins Clairs et la plage de l'Anse à la Gourde. La première est parsemée de raisiniers de bord de mer et de sable blanc, c'est l'idéal pour les surfeurs. Il y a plusieurs lolos et petits restaurants où vous pouvez aller déguster les spécialités guadeloupéennes. La deuxième à une petite forêt d’amandiers et raisiniers bordent l’arrière-plage, et même une vue sur l'île de la Désirade et les éoliennes. Elle est agréable pour le snorkeling et le surf. Cependant, attention où vous marchez, il y a des oursins. Notre coup de cœur à Saint-François a certainement été la Pointe des Châteaux. Il s'agit d'une promenade qui offre un paysage à couper le souffle. À la croix, vous pourrez bénéficier d'une vue panoramique sur les plages, sur la mer et sur la série de piliers rocheux . De la pointe vous verrez l'île de la Désirade (à seulement 8 km), et par temps clair d'autres îles, telles que Petite Terre, Marie Galante et Les Saintes. Vous pouvez randonner sur 10 km en longeant les plages et les baies. Aussi, il y a la plage de la Grande Anse des Salines, celle-ci est magnifique, mais attention le courant est souvent très fort. Maintenant, passons à la ville de Saint-Anne. C'est l'occasion idéale pour s'immerger un peu plus dans la culture guadeloupéenne en découvrant la musique de GWO KA. Ensuite, faites du shopping au Village artisanal de Sainte-Anne. Vous pouvez également faire de nombreuses activités nautiques et vous louer un scooter des mers qui vous permet de découvrir des endroits tels que les mangroves, les ilots isolés et les récifs coralliens. Mises à part gambader dans les rues animées et charmantes de Sainte-Anne, nous avons visité trois jolies plages. Premièrement, la plage du Bourg qui profite d'un éclairage nocturne jusqu'à minuit et de petits marchés sur le bord de la plage, idéal pour acheter vos souvenirs de Guadeloupe. Deuxièmement, la plage de la Caravelle, l'une des plus célèbres sur l'île. Elle est beaucoup appréciée par ceux qui font du snorkeling dû à sa barrière de corail qui est à proximité. Finalement, la plage de Bois-Jolan (qui est l'une de mes préférées), surement parce qu'elle est plus sauvage et qu'en fin d'après-midi il était facile de se retrouver isoler avec la nature. Elle n'est pas idéale pour le snorkeling puisque ces fonds ne sont pas profonds. Cependant, elle offre un cadre paradisiaque avec ses cocotiers, ses palmiers et ses raisiniers qui la bordent. Pointe-à-Pitre et Gosier Il s'agit de la capitale de la Guadeloupe, mais aussi de notre point d'arrivée et de départ. Pointe-à-Pitre est la plus grande ville et le centre économique de la Guadeloupe. C'est l'endroit idéal pour faire vos courses de voyage (crème solaire, nourriture, masque de plongée, etc.). Lors de votre séjour, allez vous promener à la Place de la Victoire qui est un charmant parc ou vous pourrez prendre un petit café. Ensuite, prenez le temps de visiter l'église Saint-Pierre-et-Saint-Paul qu'on surnomme aussi la cathédrale de fer. N'oubliez pas d'aller marcher sur la rue piétonne de St. John Perse où vous pourrez faire vos derniers achats souvenirs, profitez-en pour passer au marché aux épices qui vend plusieurs spécialités guadeloupéennes. Lors de notre première journée, nous avons décidé d'aller à la Plage du Bas-Fort, qui est une petite plage peu connue, mais très agréable pour se rafraichir sans trop de touristes. Celle-ci détient un beau paysage avec ses maisons qui l'entoure. Finalement, nous sommes allés à la découverte du Gosier, notamment, pour la magnifique Plage de la Datcha qui nous offre une vue imprenable sur l'îlet du Gosier et les voiliers. Allez sur l'îlet paradisiaque en bateau, il y a une navette qui s'y rend entre de 9h00 à 17h00 toutes les 30 minutes (environ 6 €). Vous pouvez aussi y aller à la nage, c’est 500 mètres de distance. Prenez une marche, détendez-vous, pratiquez un sport nautique, faites la fête, la Datcha a beaucoup à offrir en termes d'ambiance. De plus, elle est dotée d'un éclairage nocturne jusqu'à 23 heures. Pour conclure, la Guadeloupe est l'endroit idéal pour "décrocher" et prendre des vacances. Il y en a pour tous les types de voyageurs: aventuriers, familials, fêtards, adeptes de culture, etc. Pour ma part, en 10 jours, cette île a été un réel coup de cœur, car là-bas la vie semble facile et joyeuse en tout temps. Je pourrais même dire que j'irais peut-être y habiter un jour. 😉 À bientôt! - Kamy

Corse du Sud: Quoi faire ?

Aujourd'hui, nous partons vers une région de la France qui se situe à plusieurs kilomètres de bateau au sud de la métropole. Il s'agit de l'île méditerranéenne de la Corse qui appartient depuis 1768 à la France, mais dont la culture reste empreinte des influences italiennes. Celle-ci vous offrira de magnifiques paysages variés, que ce soient ses villes côtières chics, ses forêts denses, ses plages paradisiaques ou même ses montagnes escarpées (Wikipédia, 2020). *Pour les curieux: allez lire sur l'histoire de la Corse afin de découvrir l'esprit indépendantiste qui règne sur l'île, mais qui n'est pas unanime pour tous les Corses. Comment se rendre en Corse? Nous avons pris le bateau à partir de Toulon, environ 7:00 de trajet jusqu'à Ajaccio. Les départs en bateau sont offerts dans différentes villes. Aussi, vous pouvez vous y rendre par avion, entre autres avec les compagnies aériennes Corse Air et Air Corsica. Quels sont les moyens de transport sur l'île? Nous avons loué une voiture puisqu'il s'agissait du moyen de transport le plus facilitant pour nous quatre. À noter que les routes contournent les montagnes, attention aux haut-le-cœur! Sinon, il est possible d'utiliser les trains ou les bus, même si ces transports n'offrent pas toutes les liaisons. Assurez-vous de bien lire sur ceux-ci avant de partir. Voici un lien qui vous donnera davantage d'informations sur les moyens de transport en corse: Lonely Planet. Quand aller en Corse? Nous y sommes allés fin juillet et nous avons eu une excellente température (entre 25 et 30 °C). Cependant, des habitants nous ont dit qu'ils venaient tout juste d'avoir une canicule et que celle-ci est souvent présente en juillet et en août. En bref, nous avons eu de la chance de ne pas avoir trop chaud. Ainsi, le Routard conseille d'y aller pendant les mois de mai-juin, septembre-octobre, et au printemps puisque le maquis est en fleurs (Routard, 2020). C'est quoi le coût de la vie là-bas ? C'est assez cher, puisqu'on est sur une île française, et que le coût de la vie en France n'est pas donné pour un.e québécois.e. En Corse, c'est souvent un peu plus cher qu'en métropole. Je vous invite à visiter ce site pour faire l'estimation de ce que vous coûterait votre séjour en Corse: Où et Quand Partir. Dans la prochaine partie de cet article, je parlerai de notre itinéraire et de ce que nous avons préféré lors de notre semaine en Corse: Évisa et Porto Piana et les Calanches Ajaccio et les alentours Sartène et Olmeto Bonifacio Plages de la Corse du Sud 1. ÉVISA ET PORTO Tout d'abord, Évisa est un petit village paisible situé dans les montagnes de la Corse, plus précisément entre la forêt d’Aïtone et les gorges de la Spelunca. Nous y sommes allés faire une petite balade et manger une glace. À noter que plusieurs randonnées sont possibles dans ce coin, nous avons fait la forêt d'Aïtone où nous avons rencontré des cochons sauvages. Ensuite, direction Porto à 23 km d'Évisa. Allez visiter sa marina, vous pouvez même prendre le bateau pour aller visiter Scandola et les calanques de Piana. Sinon à Porto, montez dans la tour génoise (environ 2.50€) pour avoir accès à un point de vue sur le golf ou allez vous baigner et profitez de la plage. Le golfe de Porto a été classé patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO. (Wikipedia, 2020) 2. PIANA ET LES CALANCHES À 11,8 km de Porto, Piana est "classé parmi les plus beaux villages de France, pittoresque avec ses maisons blanches disposées en amphithéâtre et dominées par la très belle église Sainte-Marie, le village de Piana sert de toile de fond à un site exceptionnel offrant de nombreuses visites et excursions." (La corse autrement, 2020) Sans oublier qu'elle est classée d’intérêt mondial par l’UNESCO. J'ai adoré visite ce petit village paisible, simple et authentique où nous ressentions la gaieté. Les Calanches de Piana se situent sur la route entre Piana et Porto, elles sont inscrites au patrimoine mondial de l'UNESCO. Il y a plusieurs façons de les visiter: en bateau, en voiture ou à pied. Nous les avons explorées en voiture et nous avons fait plusieurs arrêts pour les contempler. En y allant, nous avons essayé de trouver des "images" dans les rochers. Psst! Petit indice: il y a un rocher qu'on appelle les amoureux des calanques. 3. AJACCIO ET LES ALENTOURS À 67,7 km de Piana, la ville d'Ajaccio aussi appelée la "cité de corail", capitale de la Corse, est l'endroit où nous avons logé lors de notre séjour, puisqu'elle se situait à mi-chemin des endroits qui nous intéressaient. Notre Airbnb était situé dans les terres en arrière de la ville d'Ajaccio. Nous nous sommes promenés en admirant les petites rues, en passant par la cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption, le marché d'Ajaccio, la place de Gaulle, les quartiers étrangers, le Palais Fresch (Musée des beaux-arts), la chapelle impériale, la grotte de Bonaparte, la place d’Austerlitz, etc. Cette ville est le lieu de naissance de Napoléon Bonaparte, empereur français. Nous avons donc visité sa maison qui est aujourd'hui devenue le Musée National de la Maison Bonaparte et qui se situe en plein cœur de la ville. Ensuite, nous avons fait une petite excursion jusqu'à la Tour Génoise de la Parata, afin de nous laisser porter par un magnifique coucher de soleil sur les îles sanguinaires. Malheureusement, nous n'avons pas eu la possibilité d'aller visiter celles-ci, mais nous avons entendu dire qu'il s'agissait d'un endroit à ne pas manquer en Corse. Finalement, nous nous sommes déplacés à 20 km d'Ajaccio pour aller à A Cupulatta, la cité des tortues qui s'avère être le parc numéro 1 en Europe où il est possible de retrouver plus d'une centaine d'espèces de tortues provenant de partout dans le monde. 4. OLMETO ET SARTÈNE À 60 km d'Ajaccio, le charmant village d'Olmeto qui se situe à 360 mètres d'altitude nous a accueillis pour le souper avec une magnifique vue sur les montagnes et le village. Allez parcourir ses rues et ses ruelles et découvrez son histoire . À 21 km d'Olmeto, l'impressionnante ville de Sartène est reconnue pour ses musées de préhistoire, dont le site archéologique de Cauria qui est à quelques minutes de cette ville. Promenez-vous et laissez-vous impressionner par ses ruelles et ses maisons nichées sur une forteresse de granite. Nous avons adoré ce village rempli d'authenticité et d'histoire. À mi-chemin entre Sartène et Bonifacio, n'oubliez pas d'arrêter au Lion de Roccapina où vous aurez une magnifique vue panoramique. Profitez-en pour aller vous ressourcer dans l'eau turquoise de la plage de Roccapina. 5. BONIFACIO À 53 km de Sartène, allez découvrir la ville de Bonifacio. Un incontournable de la Corse. Cette ville fortifiée construite sur le bord d'une falaise regorge d'histoire. Allez vous promener dans les rues étroites de la ville haute de Bonifacio qui se divise en deux parties: la vieille ville médiévale et la citadelle. Prenez le temps de visiter l'Église Saint-Dominique d'architecture gothique. Découvrez le quartier du port avec ses animations, ses commerces et ses restaurants . N'oubliez pas d'aller marcher le long de la falaise qui vous offrira d'exceptionnels points de vue sur la ville, la montagne de Cagna et plusieurs Îles dont les îles Lavezzi (que vous pouvez visiter). Rendez vous jusqu'au point le plus au sud de la Corse, Capo Pertusato. Plusieurs excursions sont possibles à partir de Bonifacio. 6. PLAGES DE LA CORSE DU SUD La Corse est connue pour ses plages paradisiaques aux eaux turquoise (à Bonifacio, il y a 20 km de plage!). Voici les plages qui nous ont été conseillées par notre Hôte Airbnb et que nous avons visitées et adorées. À Ajaccio, la Plage de Saint-François, sur la route des îles sanguinaires, il y a plusieurs plages intéressantes à visiter, notre préférée a été la Plage Dolce Vita. À Bonifacio, la Plage de la Tonnara À Sagone, la Plage de Santana À Pietrosella, la Plage de Mare É Sole aussi appelée "plage d'argent" et la Plage d'Isolella Il y a beaucoup de plages intéressantes que nous n'avons pas eues la chance de visiter lors de notre semaine en Corse. Informez-vous davantage sur les plus belles plages de la Corse du Sud, si cela vous intéresse. Aussi, ces plages sont réputées pour le snorkeling et la plongée sous-marine. Pour les amateurs de rivières, la Corse a plusieurs trésors qui sauront satisfaire vos désirs. La Corse est une île magnifique qui mérite d'être connue, mais surtout préservée. Bien sûr, il faut beaucoup plus qu'une semaine pour s'en imprégner. C'est pour cela que je compte bien y retourner, notamment, pour découvrir la Corse du Nord. J'espère que vous avez apprécié mon article et que grâce à lui vous en avez appris davantage sur cette région de France. À bientôt ! - Kamy

Nicaragua: Itinéraire 2 semaines

Bonjour! Voici un article qui vous aidera lors de votre prochain séjour dans ce magnifique pays d'Amérique centrale. De mon expérience, les nicaraguayens sont très accueillants, la végétation et les animaux/oiseaux sont impressionnants, les villes ne se ressemblent pas, c'est un pays très abordable, mais restez vigilant aux escroqueries, tout est négociable! Voilà le prix total approximatif de nos dépenses pour deux semaines excluant le billet d'avion: 500 CAD par personne. Dans ce chiffre, on peut compter le tarif de nos logements se situent entre 6-12 US par personne, les transports (bus et taxi) entre 2 et 35 US, le prix des activités qui était un peu plus élevé 15 à 35 US, et la nourriture entre 5 et 13 US par repas, achats de souvenirs et autres 60 US . Il faut noter que nous avons fait plusieurs erreurs de débutant au début de ce voyage : nous n'avons pas beaucoup négocié, nous mangions à des endroits "bien placé" au lieu d'aller dans des endroits plus excentrés, etc. Disons-le, notre voyage aurait pu nous coûter moins si nous avions évité certaines erreurs, comme des taxis trop cher. Maintenant, voici un petit aperçu de nos destinations lors de ces 14 jours au Nicaragua: Masaya Granada Île d'Ometepe San Juan Del Sur Léon Managua Les transports, comment ça fonctionne? Alors, nous avons remarqué que le moins cher c'est de prendre les autobus "scolaire" (2US de Masaya à Granada). Lors de ces trajets, nous sommes avec quelques touristes, mais surtout des locaux, et c'est ce qui est nice! Ensuite, nous avons pris des minibus, c'est beaucoup plus cher (35 US de Léon à Managua). Aussi, il nous est arrivé de prendre quelques taxis lorsque nous croyons que c'était notre seule option. Il faut négocier et s'assurer de connaître le prix du trajet avant d'embarquer (demandez: c'est le prix pour une personne ou pour tout le trajet?). Une idée: regroupez-vous avec d'autres touristes pour vous diviser le prix et pour rencontrer de nouvelles personnes bien sûr. Finalement, les tuk-tuk qui sont super cool pour visiter la ville, et n'oubliez pas de négocier, c'est comme le taxi! La nourriture est-elle bonne? Oui et elle n'est pas dispendieuse. Bien sûr, nous sommes en Amérique Centrale faites toujours attention, car la nourriture et les méthodes culinaires peuvent être différentes de l'Amérique du Nord, mais en somme, c'était très bon et aucun problème pour ma part. Pour manger "vraiment pas cher", goûter à la street food. Où loger ? Auberges de jeunesse, puisqu'ils organisent souvent des activités intéressantes en journée comme en soirée. Sinon, il est possible de se payer une "villa" ou un hôtel à petit prix. MASAYA : 2 NUITS Nous sommes arrivé à l'Aéroport de Managua en début d'après-midi et nous avons directement pris un taxi pour Masaya. Il s'agit d'une ville moins touristique que les autres cédulés à l'itinéraire. À cet endroit, nous avons pu aller découvrir l'un des sept volcans encore actifs du Nicaragua qui se situe au Parque Nacional Volcán Masaya, à quelques minutes de la ville. C'est à la tombée de la nuit que nous avons décidé d'aller observer la lave et les alentours de celui-ci. En journée, nous nous sommes promenés un peu partout dans la ville sans itinéraire fixe, c'était bien de se sentir aussi proche de la culture nicaraguayenne. GRANADA: 3 NUITS La magnifique ville colorée, à quelques kilomètres de Masaya, a su charmer nos yeux et notre cœur. Allez admirer sa magnifique cathédrale à la façade jaune, aller manger dans les petits restaurants typiquement nicaraguayens et promenez-vous aux alentours afin d'observer les joyeuses couleurs que la ville vous offre. À noter que de Granada, il est possible d'aller visiter le volcan de Masaya. L'une de nos activités préférées à Granada a été le tour de kayak à Isletas de Granada (qui était offert par notre auberge de jeunesse). Nous avons pu visiter les îlots, avoir une vue sur le volcan Mombacho et nous avons pu profiter des singes et des oiseaux qui s'y trouvaient. Aussi, il s'agit d'une bonne occasion pour aller se baigner et relaxer autour d'un petit cocktail nicaraguayen. Plusieurs autres excursions/activités sont aussi proposées dans cette ville. ÎLE D'OMETEPE: 1 NUIT Je dirais ici que la pire erreur de mon voyage est de ne pas être restée assez longtemps sur l'île d'Ometepe. Nous y sommes arrivées par bateau en fin d'après-midi, et nous sommes reparties le lendemain après-midi. Ici, c'est l'occasion de se louer un motorisé (scooter, quad, motocross), et de faire le tour de l'Île, et pourquoi pas, faire l'ascension de ces deux volcans jumeaux ? Concepción et Maderas. Après, il y a plusieurs autres belles activités à faire, comme du surf, visiter les petits villages et explorer la nature. Surtout, profitez des couchers et des levers de soleil. En somme, il faut beaucoup plus qu'un après-midi pour profiter pleinement de cette Île. SAN JUAN DEL SUR: 5 NUITS Dans notre itinéraire, il s'agit de la ville que nous avons trouvé la plus américanisée. En effet, c'est une ville plus du style "hipster". Il y a plusieurs petits bars pour faire la fête le soir, et sans oublier le fameux Sunday Fun Day qui a lieu tous les dimanches comme le mentionne bien son nom. Allez vous promener dans la ville jusqu'à sa statue qui ressemble à celle de Rio de Janeiro au Brésil qui donne un magnifique point de vue sur la ville. Admirez les magnifiques couchés de soleil avec ses nombreux petits bateaux qui prennent une "pause". De plus, c'est aussi un bon spot pour aller faire du surf sur les plages du coin, il y en a pour tous les niveaux et vous pouvez même prendre des cours. Pour ce qui est d'y être 5 nuits, nous aurions préféré y rester moins longtemps et prendre ce temps pour être à l'île d'Ometepe. LÉON: 2 NUITS Il s'agit d'une ville aussi différente que les autres, mais qui a beaucoup de charme. Lors de notre aventure, nous avons visité les différents recoins de Léon. Entre autres sa cathédrale blanche dont le toit nous a fait penser à Santorin en Grèce. Il s'agit d'une ville bien animée grâce à ces petits marchés et aux artistes et artisans de rue. Lors de notre escapade, nous avons profité pour aller faire une descente de luge sur le volcan le plus actif du Nicaragua, soit le Cerro Negro. C'était une expérience de malade ! Nous avons fini notre séjour en allant sur la plage de Las Peñitas pour profiter une dernière fois de la mer et d'un beau coucher de soleil. Attention, les vagues étaient fortes! MANAGUA: 1 NUIT Nous n'avons pas considéré Managua dans notre itinéraire puisqu'il s'agit d'une ville un peu plus commerciale. Nous avions plus envie de nous retrouver dans la nature et dans des villes pittoresques du Nicaragua. Nous y sommes restés une nuit pour prendre l'avion le lendemain. Pour conclure, 2-3 semaines c'est PARFAIT pour faire l'itinéraire que nous avons choisi ! Bien sûr, il y a d'autres endroits intéressants dans ce pays, tel que le côté caraïbe. Pour nous, le Nicaragua a vraiment été une belle aventure de backpacking, très sécuritaire. Je vous le conseille. À bientôt, -Kamy

Barcelone: Top 7 Incontournable

Dans ce présent article, il sera question de la charmante et cosmopolite ville de Barcelone, capitale de Catalogne en Espagne, où l'art et l'architecture vous feront rêver, et par-dessus tout, il s'agit d'une ville européenne abordable. Quand y aller ? Nous y sommes allés en août 2018, et laissez-moi vous dire que si nous avions su, nous aurions changé nos dates. On était face à des 45-50 °C, beaucoup trop chaud pour en profiter pleinement. Je vous conseille donc (ou plutôt Lonely Planet vous conseille) d'y aller aux mois de mai, de juin et de septembre pour avoir de bonnes conditions climatiques (et moins d'achalandage touristique) Ce qu'il faut absolument goûter ? Ce qu'il ne faut pas manquer ce sont les tapas, ce sont de petites bouchées, vous en choisissez plusieurs pour vous faire un bon repas diversifié, et ce n'est pas cher! Comment se déplacer ? Je conseille le métro, le bus, mais le plus intéressant est de se déplacer à pied lorsque c'est possible, car la ville a tellement à offrir. → Maintenant, passons à ce que j'ai préféré lors de mes 4 jours à Barcelone. TOP 7 : L'ARC DE TRIOMPHE Il s'agit de la porte d'entrée vers le Parc de la Ciutadella où il sera l'occasion d'admirer un peu de nature et d'autres bâtiments significatifs tel que le parlement de Catalogne. L'Arc de Triomphe est aussi un endroit convivial où se balader, et prendre une pause pour observer l'architecture qui nous entoure. D'autant plus qu'il délimite la vieille ville de la ville moderne ( quartier de Eixample). TOP 6: LA PLAGE ET LE QUARTIER DE BARCELONETA La plage de Barceloneta et Sant Sébastià pour se rafraichir avec un cocktail (attention aux vendeurs d'alcool dans des verres) et relaxer. Promenez-vous sur les différentes plages en passant par le Port olimpic. À noter que les plages sont parfois bondées de monde, et qu'il peut être difficile de se trouver un endroit tranquille. Ensuite, découvrez le quartier de Barceloneta afin d'admirer ces différentes rues colorées et modernes. TOP 5: LE PARK GUELL Le Park Güell (environ 10 €) édifié entre 1900 et 1914 est l'une des œuvres de Gaudí. Cet endroit vous fera tourner la tête chaque seconde. Il est déclaré Patrimoine Mondial de l’Unesco. Merveilleux endroit pour prendre une pause. TOP 4: LA VIEILLE VILLE (CIUTAT VELLA) Admirez les murailles de la ville du XIVᵉ et XIXᵉ siècle. Promenez-vous dans les rues étroites du Quartier Gothique (Barri Gòtic). N'oubliez pas de grimper dans la basilique Santa María del Mar (environ 8,50 €, 45 minutes) pour avoir droit à un magnifique point de vue. Traversez La Rambla en rencontrant les vendeurs et les artistes jusqu'au marché animé de la Boqueria. Si vous souhaitez vous rincer l'œil, aller au musée de Picasso. TOP 3: LA CASA BATTLO Voilà quelque chose de très original. Situé dans le quartier d'Eixample, La Casa Batlló construit entre 1904 et 1906 est une autre des multiples œuvres de Gaudí à Barcelone issue du mouvement moderniste. Cet édifice atypique et ludique figure sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Le must? Bien qu'il s'agit d'une façade emblématique, il faut aller visiter l'intérieur en visite guidée (environ 25 €, 1 heure) afin de découvrir les merveilles intérieures et le patio de ce magnifique édifice. D'autres maisons modernistes se retrouvent dans les environs de ce chef-d'œuvre. TOP 2: LE MONTJUIC Partir du Palais National qui se situe au pied du Montjuïc permet de profiter de beaux moments. Le jour en se promenant jusqu'au stade olympique Lluís-Companys en passant par les jardins botaniques, le funiculaire, et plein d'autres attraits touristiques tel que le Château de Montjuïc... Par-dessus-tout, profitez de nombreux points de vues qui vous donneront une vue incroyable de Barcelone. En soirée, nous pouvons observer le magique spectacle de fontaine (gratuit) au pied du palais et apprécier la vie nocturne que la ville nous offre. TOP 1 : LA SAGRADA FAMILIA Pas grand-chose à dire! Une image vaut mille mots, et encore l'intérieur est tout aussi impressionnant. Encore du Gaudí! Aussi inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO (plein tarif: 20 €, moins de 30 ans: 18 €). Fun fact : ils prévoient terminer sa construction en 2026. Elle aura donc été construite en 144 ans. J'espère que vous avez apprécié la lecture de cet article et qu'il vous a donné l'envie d'aller visiter la charmante ville de Barcelone. Si vous avez des modifications à apporter à l'article, vous pouvez l'écrire dans la barre de commentaire. Sinon, il serait agréable que vous me laissiez un petit commentaire pour me dire comment vous avez trouvé l'article. À la prochaine! - Kamy

©2020 par Kamy en cavale.

Abonnez-vous à mon infolettres